République Algérienne Démocratique et Populaire - Ministère de la Culture

Oran

La Ville d’Oran :

Oran surnommée « la radieuse » (el-Bahia), est la deuxième ville d’Algérie et une des plus importantes du Maghreb. C’est une ville portuaire de la mer Méditerranée, située au nord-ouest de l’Algérie, à 432 km de la capitale Alger, et le chef-lieu de la wilaya du même nom, en bordure du golfe d’Oran.La ville est située au fond d’une baie ouverte au nord et dominée directement à l’ouest par la montagne de l’Aïdour (ou Murdjajo), d’une hauteur de 420 mètres, ainsi que par le plateau de Moulay Abdelkader al-Jilani. L’agglomération s’étend de part et d’autre du ravin de l’oued Rhi, maintenant couvert.

Fondée en 902 par les Andalous, Oran connaît une succession de dynasties arabo-berbères. Occupée par les Espagnols en 1509, elle est définitivement reconquise en 1792 par le bey Mohamed El Kebir et devient le siège du beylik de l’Ouest. Pendant la colonisation française, elle connait un développement rapide, et devient la deuxième ville d’Algérie. Après l’indépendance, elle demeure la capitale de l’Ouest du pays et le principal centre financier, commercial et industriel, avec un patrimoine culturel important et ce pour ces différents sites touristiques et culturels comme l’hôtel de ville, la porte d’Espagne, les Arènes, fortifications (le fort de Mers El kebir, fort du Santa Cruz…), ainsi que le théâtre régional d’Oran.